Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 octobre 2011 3 26 /10 /octobre /2011 10:23
MALTE : LES DEUX PLUS RECENTS TEMPLES MEGALITHIQUES
  
De retour de MALTE en avril 2006, Yvonne nous rappelait la préhistoire de cette île et nous parlait de ses temples mégalithiques.
 ************
MALTE ET GOZO sont des îles récentes, leurs couches sédimentaires se sont déposées depuis 25 à 5 millions d’années dans la mer. Elles sont composées de calcaire corallien très dur et de calcaire tendre excellent pour la sculpture.
Encore maintenant, comme le bois est rare, les agriculteurs qui ont besoin d’une planche en scient une dans la roche qui est omniprésente.
 
Pendant les différentes glaciations l’archipel maltais a été réuni à la Sicile voisine. De nombreux animaux sont allés jusqu’au bout des terres émergées vers le Sud.
                                                                                                                                                              
Après la fonte des derniers glaciers et l’isolement de Malte et de Gozo, il s’est produit le même phénomène que sur d’autres îles de la Méditerranée et sur l’île de FLORES : de nombreux animaux ont évolué et se sont nanifiés. Des os d’éléphants pygmées, d’hippopotames nains, de petits cerfs rouges et d’autres animaux disparus ont été retrouvés dans des grottes.
La présence de l’homme est attestée depuis 5200 B.C. Celle de l’homme paléolithique était toujours contestée en 1960. Les techniques modernes de datation devraient toutefois contribuer à résoudre ce problème.
Les premiers Maltais sont vraisemblablement  venus de Sicile dès les progrès de la navigation avec famille, instruments, ustensiles, céréales, etc. Ils ont apporté avec eux silex et obsidienne (de Lipari), ces roches n’existant pas dans les couches sédimentaires de Malte et étant indispensables pour l’agriculture, la chasse et la construction.
 
De 4100 à 3800 BC, fait rarissime, ces gens ont commencé à ensevelir leurs morts dans des puits naturels ou creusés. Ils rangeaient soigneusement les os des morts réduits à l’état de squelettes : à ZEBUG on a trouvé 54 individus avec d’innombrables objets et de l’ocre rouge. Cette tombe a été utilisée pendant de nombreux siècles, pour un même clan. Dans la grotte de BUR MGHEZ  on a trouvé les restes de plus de cent personnes.
  Malte 1 500x297
 HAGAR QIM -  Entrée du Temple
   
Vers 3600 B.C. les premiers temples ont été érigés. Ils avaient un plan en forme de lobe, les constructeurs  ont ajouté une abside lobée puis trilobée, il y a eu jusqu’à cinq absides. Ces temples se répandirent sur toutes les îles. On en dénombre 23. Ils ont été fouillés dès le début du XX ème siècle par des archéologues anglais qui ont beaucoup publié. Il y a encore de nombreuses découvertes à faire. (Il n’y a pas eu de fouilles depuis 1990).
Malte 2 500x371
HAGAR QIM - Trou à libation ou à oracle dans une abside
 
Pour construire ces temples, on peut penser raisonnablement que ces îles étaient très peuplées, très riches, que les gens étaient très structurés par clans. Les déesses maltaises parfois gigantesques devaient y être honorées, représentant la fécondité et ses rites. Cette architecture mégalithique est unique en Europe néolithique. Les constructions se sont arrêtées vers 2500 B.C. et on ne peut que faire des hypothèses sur ce changement de culture.
 
Pour visiter HAGAR QIM et MNAJDRA  il faut prendre un autobus. Deux surprises pour nous Français, la conduite à gauche (occupation anglaise passée oblige) et le tableau de bord orné de vierges, de crucifix (la République de Malte n’est pas laïque). 
Les vallées sont plantées de fruitiers mais les collines sont caillouteuses et nous arrivons au sud de l’île dans une région sauvage et aride. 
HAGAR QIM et MNAJDRA  ont été construits entre 3000 et 2500 B.C.
 
Et c’est l’arrivée sur HAGAR QIM...
Mes voisins ne me croient pas beaucoup quand je leur dis que ces blocs quadrangulaires ont été taillés sans l’aide du métal. Nous pénétrons dans le temple par une allée dallée qui ouvre sur des absides, toujours faites de pierres parfaitement équarries et rangées bien d’aplomb.
Malte 3 500x373Autel à HAGAR QIM
Certaines pierres sont percées de trous sphériques : pour des libations ? Pour des oracles comme à DELPHES ?
On voit aussi de petits autels dans des endroits très étroits.
Certains blocs sont ornés de volutes en piquetage, ce sont des reproductions des originaux placés au Musée archéologique de LA VALETTE.
Dans ce musée sont exposées aussi les déesses mères, certaines énormes, dont nous avons vu une reproduction à l’exposition ÈVES ET RÊVES et qui se trouvaient dans ce temple. Il y avait aussi de nombreuses statuettes phalliques et des têtes pour mettre sur les bustes de ces dames.
Un tableau explique que les mégalithes étaient probablement hissés au moyen de cordes tandis que des pierres rondes de la dimension d’un ballon de football étaient glissées sous ces grandes masses pour faciliter leur mouvement et les faire basculer. La plus haute (sur la première
photo) mesure 7 mètres sur 3.
 Malte 4 429x500
MNAJDRA - Fenêtre d’une abside 

 

Le temple de MNAJDRA se trouve à 500 mètres en contrebas  d’une superbe allée dallée, sur la falaise dominant la mer.

Exposé aux vents, il est plus abîmé par l’érosion. C’est un ensemble formé de plusieurs temples construits successivement, celui du milieu est le plus travaillé. De nombreuses pierres sont décorées de piquetages.

 

On entre dans un temple qui a trois absides, un autre en a quatre, c’est aussi gigantesque que beau de régularité. L’enceinte extérieure a protégé les blocs intérieurs.

Malte 5 500x231
L'entrée du Temple de MNAJDRA

  

Bibliographie : une seule traduction en français trouvée par une libraire complaisante dans son arrière boutique : 

MALTE : Archéologie et Histoire par J.S. TAGLIAFERRO, Miller guides 1994

                        Tell me about the Maltese Temples par Linda ENEIX   OTTS 2000

Partager cet article

Repost 0
Published by Yvonne, du Paac-Archéologie
commenter cet article

commentaires

geneviève botellas 10/12/2011 15:33


Je ne suis pas une grande adepte d'archéologie, mais lors de mes voyages, je visite toujours ces sites anciens. Je ne connaissais pas Malte : très intéressant et
tentant.

agendicum 28/10/2011 07:36


Article très intéressant donnant envi d'aller sur place.


  • : Le blog du Paac.Archéologie
  • Le blog du Paac.Archéologie
  • : Les activités de l'association : voyages, visites de sites, de musées et d'expositions sur le thème de l'archéologie. Photos, comptes-rendus...
  • Contact

Recherche