Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 novembre 2014 7 30 /11 /novembre /2014 14:09

Notre dernier voyage nous a conduits dans le Finistère sud, à la recherche des innombrables mégalithes et à la découverte de remarquables monuments civils et religieux.


Incontournables : le <Musée de Préhistoire Finistérien> à Penmarch et le <Musée Départemental Breton> de Quimper.

 


 

  

Musee-de-Prehistoire-Finisterien_St-Guenole.JPG

 

Une allée couverte, parmi les nombreux mégalithes exceptionnels exposés dans le musée lapidaire de Saint-Guénolé - Penmarch : menhirs, dolmens, polissoirs, stèles gauloises...


 

<<<Voir l'album de photos publié sur ce blog>>>

Repost 0
Published by paac-archéologie
commenter cet article
8 octobre 2014 3 08 /10 /octobre /2014 15:07

 

 

Le Vendredi 17 octobre à 20h30

"Promenade mégalithique en Finistère"

Une conférence de Gérard ROUSSEAU Affiche-conference-17-octobre-2014--931x1200-.jpg

 

Au local de l'association :

10 rue de l'Orme au Charron,

à PONTAULT-COMBAULT

<plan>

Repost 0
Published by paac-archéologie
commenter cet article
25 septembre 2014 4 25 /09 /septembre /2014 18:24

Le PAAC-ARCHÉOLOGIE tiendra son assemblée générale annuelle

le samedi 11 octobre à 14 heures

au local de l'association, 10 rue de l'Orme au Charron, à Pontault-Combault.

 

Vous souhaitez nous connaître? 

Nous rejoindre?

Venez faire connaissance avec notre association,

rencontrer d'autres passionnés d'archéologie et d'histoire,

vous êtes les bienvenus!

 

Vous pouvez aussi prendre contact en laissant un message sur ce blog : bouton "Contact" à droite.

 

 

 

Pour venir :

10 rue de l'Orme au Charron

Repost 0
Published by paac-archéologie
commenter cet article
14 septembre 2014 7 14 /09 /septembre /2014 06:19

Journées Européennes Patrimoine 2014 AffichePour les JOURNÉES DU PATRIMOINE 2014,

la SOCIÉTÉ ARCHÉOLOGIQUE DE TOUQUIN

vous propose deux rendez-vous :

 

EXPOSITION DANS LE MUSÉE D'HISTOIRE LOCALE de l'association, derrière la mairie de Touquin : les dernières actualités, avec une vitrine consacrée à la campagne de fouilles 2014 qui vient de se terminer sur un site gallo-romain.

 

VISITE DE L'ÉGLISE DE TOUQUIN (XIIᵉ-XVIIᵉ siècles)

 

 

Entrée libre les 20 et 21 septembre 2014 de 10h00 à 12h00 et de 14h00 à 16h30.

 

 

 

VOIR LE BLOG DE LA SAT : http://www.sat77-archeologie.com/

SAT Carte IGN

Repost 0
Published by paac-archéologie
commenter cet article
24 juin 2014 2 24 /06 /juin /2014 12:31

 

Quelques images de cette journée très conviviale :

 

Forum Pontault 2014 (1)Petits et grands ont pu tester leurs connaissances en archéologie, préhistoire, histoire ancienne et plus récente, en plaçant sur la frise temporelle chronologique des objets divers qu'il fallait tout d'abord déterminer et dater.

 

  (Quelques éléments de la frise chronologique pédagogique de l'Inrap)

 

 

 

Forum Associations 2014 (2)

 

Quelques exemples faciles : où placeriez-vous ceci sur une frise temporelle?   (Cliquez sur les images pour les voir en grand format).   Réponses à la fin de l'article.

 

1 Pirogue monoxyle Mésolithique1 Mosaïque Antiquité gallo-romaine 1 Meule Antiquité gallo-romaine1 Maison à colombages Joigny1 Hypogées de la Marne Néolithique1 Forteresse de Sainte-Suzanne Moyen-Age

1 Domestication du feu Paléolithique inférieur 3

 

Gérard avait préparé cette vitrine : une collection d'objets (des moulages et des originaux) du paléolithique inférieur à l'âge du bronze. Discussions à l'appui, anecdotes et développements multiples...

Forum-Associations-2014--1-.JPG 

 

Le PAAC-ACHÉOLOGIE vous attend : l'association est ouverte à toute personne intéressée par l'archéologie et par l'histoire en général, et cherchant à améliorer ses connaissances dans ce domaine.

Il n'est pas nécessaire d'être un spécialiste pour participer à nos activités : nous sommes ensemble pour apprendre!

Le PAAC-ARCHEOLOGIE a pour but la sensibilisation des Pontellois-Combalusiens (mais pas seulement!) et de ses adhérents à notre patrimoine depuis la préhistoire la plus ancienne jusqu'à la période médiévale.

Les activités proposées, à fréquence mensuelle ou plus, consistent principalement en visites de musées, d'expositions, de monuments et de sites archéologiques. Nous organisons des voyages de découverte (en France ou à l'étranger) et des sorties de week-end pour élargir notre champ d'action.

Nous élaborons ensemble chaque trimestre nos programmes d'activités, selon les propositions des participants et en tenant compte de l'actualité des expositions, des musées et des événements archéologiques.

Dans notre nouveau local nous disposons  d'une bibliothèque : documentation à la disposition des adhérents. 

 

Si vous souhaitez être tenu au courant de nos principaux rendez-vous, abonnez-vous à ce blog (cochez les deux cases dans la rubrique "Newsletter") ou bien venez directement nous rejoindre! (bouton "Contact" en bas de l'écran).

 


Alors à bientôt?

 

 

Réponses au quizz-Archéo :

1  - Pirogue mésolithique - archéologie expérimentale - Neuilly-sur-Marne, La Haute Ile - Photo Yvonne Garnier

2  - Mosaïque dans la villa gallo-romaine d'AREGENUA -  VIEUX (Calvados) - Photo Isabelle BOYER

3  - Meule en poudingue : partie supérieure d'une meule à grains - Epoque gallo-romaine - Breteuil - Exposition "Mémoire d’une terre, six siècles de découvertes archéologiques autour de VENDEUIL -CAPLY. Musée archéologique de l’Oise. - Photo Isabelle BOYER

4  - JOIGNY (Yonne) - Maison à colombages, ou à pans de bois, XVIe s. - Technique connue depuis l’antiquité romaine sous le nom d'opus craticium, et utilisée en France au moins dès le Haut Moyen Âge jusqu’au XIXe siècle. - Photo Yvonne Garnier

5  - Hache gravée, dans une sépulture collective néolithique. Hypogée "du Razet" à Coizard-Joches (Marne) - Ph. Jean Lentignac

6  - Donjon de la forteresse médiévale de Sainte-Suzanne (Mayenne), première moitié du XIe siècle. Serait le seul donjon à avoir résisté victorieusement à Guillaume le Conquérant... - Photo Isabelle BOYER

7  - La domestication du feu par Homo erectus a marqué un tournant dans la Préhistoire. Elle est attestée à partir d’environ -350 000 ans (Bretagne, Allemagne, Hongrie,Terra Amata). Les plus anciennes traces de la domestication du feu remontent à -790 000 ans. Paléolithique. - Photo Internet

 

 

A propos de notre nouveau local :

Forum2014-vidéo coquelicotCanal Coquelicot 77

 

 

Canal Coquelicot : des actus sur la Seine-et-Marne

Repost 0
Published by Isabelle Boyer, PAAC-ARCHÉOLOGIE
commenter cet article
28 mai 2014 3 28 /05 /mai /2014 22:00

Forum Pontault 2014 (2)

  Comme l'an dernier,

le PAAC-ARCHÉOLOGIE

sera présent cette année au

FORUM DES ASSOCIATIONS

DE PONTAULT-COMBAULT

le dimanche 22 juin 2014.

 

 

 

Venez vous renseigner sur nos activités !


Vous pourrez aussi tester vos connaissances en archéologie

avec le QUIZZ-ARCHÉO :

Forum Pontault 2014 (1)

Repost 0
Published by paac-archéologie
commenter cet article
5 mai 2014 1 05 /05 /mai /2014 16:22

Le PAAC-Archéologie et la SAT à Sens le 12 avril 2014

sous la conduite de Jean-Marie Létienne,

bibliothécaire adjoint de la Société archéologique de Sens.

 

Matinée consacrée à l’exploration du centre de recherche et d’étude du patrimoine, le CEREP-Musées de Sens, situé dans un bâtiment anciennement mairie et musée de Sens et une extension contemporaine.  

Exposé de la responsable de la conservation des musées, Monique de Cargouët, et circulation dans les rayonnages des dépôts de fouilles de l’État.

SENS article D. Robert (2)Le mobilier non inerte (métal, bois...) est conservé dans des armoires d’une salle équipée d’un  déshumidificateur.

C’est là qu’est entreposée une sculpture d’Épona réalisée en plaques en bronze rivetées sur bois, découverte dans un puits de Saint Valérien.

Elle sera visible lors de l’exposition "Épona, déesse gauloise, trésor du site de Saint Valérien" du 20 septembre 2014 au 5 janvier 2015.                                                                 

 

(Illustration : "Découvrez-les... Musées de SENS)   

 

                                                                

                                                                                                                

Ce bâtiment est équipé de salles pour les travaux de post-fouille, la recherche et les conférences, le CEREP-Musées de Sens étant renforcé d’un partenariat avec l’UMR de Dijon. C’est une structure unique du nord de la Bourgogne.

Le CEREP-Musées de Sens conserve encore une salle du musée du XIXe siècle, véritable cabinet de curiosités, et abrite la bibliothèque. Ouverte à tous depuis 2002, les après-midis et le samedi matin, elle dispose d’un très important fonds local et général en histoire, archéologie, beaux-arts et muséographie et d’un catalogue informatisé (www.bibliotheques-sens.fr).

 

Après-midi en extérieur à la découverte de la muraille d’Agendicum-Sens.

La muraille romaine est construite à la fin du IIIe siècle avec les matériaux des bâtiments publics démantelés ainsi que ceux des cimetières de la cité ouverte. Appuyée sur des assises en grand appareil dont les blocs présentent des trous de fixation et le négatif d’instruments de levage, l’élévation utilise l’opus vittatum (petit appareil régulier) et l’opus testaceum (briques), le liant étant du mortier de chaux.

Depuis les démolitions du XIXe siècle, il ne reste actuellement que 10 % de   l’enceinte et quatre tours.  

    SENS-D.-Robert--1-.jpg

La tour de la Brèche

                                                                                                                

                                                                                                                                 

En fin de journée, les musées de Sens (www.ville-sens.fr), dans l’ancien palais archiépiscopal jouxtant la cathédrale. Visite tant des bâtiments que du mobilier exposé,  de la préhistoire jusqu’à l’époque contemporaine.


 SENS-D.-Robert--3-.jpg

 Photographie  extraite du guide "Musées-Trésor de la cathédrale", 1997.

 

                                  

2014 est une importante année de commémoration pour Sens :

*le 850e anniversaire de la consécration de l’autel de la cathédrale Saint Étienne marqué par de nombreuses manifestations dont une exposition à l’Orangerie du jardin de l’archevêque, ‘Juste la première’ du 7 juin au 14 décembre 2014 et un colloque en octobre

*le bicentenaire de la naissance de Viollet-le-Duc qui, durant une décennie, a restauré le palais synodal au milieu du XIXe siècle, ‘Viollet-le-Duc, relectures d’un palais’ du 7 juin au 13 octobre 2014. 

Une dernière information : une exposition sur les Sénons est prévue en 2017.

Voir www.tourisme-sens.com 

 

 

 

Musées de Sens

Palais synodal et ancien archevêché

Conservateur : Madame Tersen


Dans la Salle souterraine 

 

 

SENS D. Robert (7)Diptyque en ivoire sur chêne, serti de lamelles en argent ; provenance inconnue et date incertaine (Antiquité tardive-Haut Moyen Âge ?). A servi de reliure au XIIIe siècle.

Panneau de gauche : le lever de la lune avec Diane-Séléné sur un char attelé de taureaux avançant sur la mer. Les compagnes de Diane ainsi que la déesse Vénus dans une coquille (en haut, à gauche) accompagnent la divinité qui répand la lumière sur le repos de la nuit.  

Panneau de droite : le lever du soleil avec Bacchus-Hélios sur un char attelé de centaures porté par la mer peuplée des bienveillantes néréides. C’est un hymne au vin lisible de haut en bas : les vendanges, le foulage, le transport en tonneaux, les bacchanales et le vase à vin.   (Cliché IB)

 

 

 

Dans les Caves de l’aile François Ier :

 SENS D. Robert                                  

 

Stèle funéraire du forgeron Bellicus, le guerrier, du IIe siècle.

Cette stèle, provenant de la muraille romaine, est documentée par Monsieur Létienne qui cherche une réponse à un détail insolite : http://agendicum.over-blog.com/

(Illustration : Carte postale)

 

 

 

 

 

Dans les Salles du Trésor, le deuxième de France après celui de Conques :

                                                                                 

 

SENS-D.-Robert--4-.jpgCoffret byzantin en ivoire du XIe ou XIIe s. composé de 24 panneaux sculptés illustrant l’histoire de David et celle de Joseph. Les panneaux étaient peints et dorés.

Des émaux limousins ont été ajoutés au XIIIe.

Cette sainte châsse serait l’ivoire le plus important venu d’Orient.

 

 

 

 

 

 

(Carte postale)

 


SENS-D.-Robert--5-.jpg

 

Les vêtements liturgiques de Thomas Becket, archevêque de Cantorbéry, qu’il a portés en exil à Sens de 1164 à 1165.

Soie, fils de couleur et d’or et lin.

De gauche à droite et de haut en bas : l’étole, le col, la chasuble sur l’aube, le manipule, les chaussures.

 

 

 

                                                                                                    (Carte postale)

 

 

 

                                                                                                          


La collection Marrey

Du mobilier (meubles et objets), des sculptures dont deux bronzes de Rodin, des tableaux du XVIe au XXe siècle appartiennent à cette importante donation, bien renseignée par la sympathique gardienne de la salle.

Dans cette collection :

 SENS-D.-Robert--6-.jpg

(Carte postale)


Pierre Brueghel le Jeune (1564-1638) a réalisé une copie d’une œuvre de son père dont une des nombreuses versions appartient à cette collection. Paysage flamand nommé "L’hiver, le piège à oiseaux" ou "Trébuchet", ce tableau établit un parallèle entre le danger qui menace les oiseaux sous la vieille porte, à droite et celui qui guette les hommes, occupés à patiner ou à jouer à la toupie ou au kolf. Les deux corbeaux du premier plan observent les déplacements et l’imminence du piège de la rupture. Le thème est lié à la destinée humaine et les circonstances politico-religieuses de la Flandre n’y sont pas étrangères.

 


Et pour finir, un peu de philosophie avec une majolique a istoriato du cabinet de curiosités :

    La naissance d’Adonis, assiette de Faenza (Italie, Émilie-Romagne) où de très nombreux ateliers innovent dans la production de ces faïences du XVIe siècle.

SENS-D.-Robert--8-.jpg

Dans la mythologie grecque, la fille du roi de Chypre, Smyrna-Myrrha, confrontée à la vengeance, connaît le désir incestueux.

Sauvée de la fureur de son père par les dieux qui la changent en arbre, la douleur de la métamorphose provoque des larmes de myrrhe, résine du balsamier. Adonis naît par une fente de l’arbre, soigné par les naïades, ici Aphrodite. Il sera partagé durant sa brève vie entre cette dernière, divinité d’en haut, des vivants et Perséphone, déesse d’en bas, des morts.

À l’arrière-plan, la topographie et l’architecture sont représentatives du Val du Lamone et des constructions des Manfredi.

 

                                                                                          Dominique ROBERT, SAT.                                                                        

 

 

 

Vous pouvez lire le compte-rendu de la première sortie à SENS sur ce blog, c'est <ici>.

Voir les albums-photos : 

SENS le 12 avril 2014

Le musée de Sens   

la Cathédrale de Sens                                                             

Repost 0
Published by Dominique Robert, SAT
commenter cet article
3 mai 2014 6 03 /05 /mai /2014 09:16

Dès aujourd'hui :

SAT affiche musée 2014

Repost 0
Published by paac-archéologie
commenter cet article
28 avril 2014 1 28 /04 /avril /2014 17:10

 

« Je vivais de la vie de ces hommes, morts il y a si longtemps ».

                                                                              Édouard PIETTE

 

Au XIXe siècle, Napoléon III, passionné d’archéologie, désencombre le château de Compiègne de vestiges anciens et les installe au château de Saint-Germain-En-Laye, qui devient, dès lors, le musée d’archéologie nationale.

 

Au centre du château, une des plus belles collections d’objets préhistoriques réunis par un archéologue passionné : Édouard PIETTE (1827-1906)

 

En 1856, la découverte de l’Homme de Neandertal et la publication d’ouvrages comme celui de Darwin, L’Origine des Espèces, bouleversent les dogmes. Douze ans plus tard, c’est l’Homme de Cro-Magnon qui fait son apparition en Dordogne, une révélation pour Piette.

 

Une épopée archéologique.

Affaibli par la maladie, il part en cure dans le Sud de la France où, fasciné par les montagnes, il cherche les traces des anciens glaciers et des amas de calcaire. Ces derniers laissent filtrer l’eau et forment peu à peu des cavités où pouvaient s’installer les hommes préhistoriques.

 

Ainsi Édouard Piette découvre des objets très anciens et récupère le moindre petit éclat de matière organique. Pour officialiser ses découvertes, il se rend à Paris devant l’Académie des Sciences qui reconnait ses qualités de fouilleur mais reste méfiante devant les interprétations de l’archéologue.

 

L’art mobilier et les capacités des sculpteurs sont reconnus, mais les scientifiques du XIXe siècle restent persuadés que l’Homme préhistorique reproduit fidèlement ce qui l’entoure, sans imagination. Edouard Piette est le seul à croire en cet art des cavernes, il veut prouver que l’Homme primitif est un artiste.

 

MAN Piette Propulseur gravéLe Mas d’Azil.

En 1887, il entreprend de fouiller en Ariège dans un tunnel naturel creusé par la rivière. Il découvre des pièces magdaléniennes, des galets peints aziliens, et parmi d’autres, un crochet de propulseur en ronde-bosse, gravé de trois têtes de chevaux qui différencient les trois âges de la vie, le cheval jeune, adulte et décharné. Grâce aux divers objets associés, Piette atteste une période de transition entre le Paléolithique et le Néolithique, il démontre la continuité entre la Préhistoire et aujourd’hui.

 

 

 

 

MAN Piette Dame de BrassempouyMais c’est en 1894 qu’il fera la découverte du chef-d’œuvre le plus connu de sa collection : La Dame à la Capuche. Trouvée dans la grotte de Brassempouy, dans les Landes, cette sculpture en ivoire de mammouth ne mesure que trois centimètres, pour un âge de près de vingt-cinq mille ans. Cette découverte exceptionnelle reste, à ce jour, le plus ancien portrait connu. Piette endosse le titre de l’archéologue qui a donné un visage à la préhistoire.

 

Une collection exceptionnelle.

L’histoire de la collection Piette repose sur une donation de l’archéologue de près de dix mille objets visibles en salle, tandis que quatre à cinq fois plus de vestiges se trouvent encore dans les réserves. Le Musée d’Archéologie Nationale et les descendants d’Édouard PIETTE respectent l’ultime souhait de ce pionnier de la préhistoire en exposant au public sa collection.

 

Edouard Piette fut l’un des premiers archéologues à reconnaître l’homme préhistorique en tant qu’artiste, à lui donner des capacités intellectuelles esthétiques et à ne plus en faire un homme sauvage et primitif.

 

                                                                              Charlotte COUENON

 

Remerciements au Musée d’Archéologie Nationale pour cette visite passionnante.

Sources : Un soir au musée : Un visage pour la préhistoire ou l’aventure de la collection Piette, Documentaire, France 5, 2008.

Sources Images : http://www.spectacles-selection.com/archives/expositions/fiche_expo_S/saint_germain_salle_piette/salle_piette_visuels.htm

 

Documentation sur la préhistoire : http://www.hominides.com/

 

La sortie était ouverte aux adhérents de la SOCIÉTÉ ARCHÉOLOGIQUE DE TOUQUIN, association partenaire et amie : vous retrouverez cet article sur le <blog de la SAT>, ainsi que de nombreuses autres informations.

Repost 0
Published by Charlotte COUENON
commenter cet article
22 décembre 2013 7 22 /12 /décembre /2013 12:37

Avec la S.A.T, association amie, nous avons pu participer à un atelier de remontage céramique le 15 décembre à Touquin.

 

La céramique en archéologie est le fossile directeur le plus précis pour la datation d'un site. Quand des formes sont scientifiquement intéressantes ou complètes, elles font l'objet d'un remontage.

Voici quelques photos de cet atelier "Remontage céramique" : ce fut une découverte et une initiation pour certains,.....

Lire la suite et voir toutes les photos sur le blog de la SAT :

http://www.sat77-archeologie.com/

 

Remontage-2013.12.15--40---1024x618-.jpg

Repost 0
Published by Isabelle
commenter cet article

  • : Le blog du Paac.Archéologie
  • Le blog du Paac.Archéologie
  • : Les activités de l'association : voyages, visites de sites, de musées et d'expositions sur le thème de l'archéologie. Photos, comptes-rendus...
  • Contact

Recherche