Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 mai 2014 1 05 /05 /mai /2014 16:22

Le PAAC-Archéologie et la SAT à Sens le 12 avril 2014

sous la conduite de Jean-Marie Létienne,

bibliothécaire adjoint de la Société archéologique de Sens.

 

Matinée consacrée à l’exploration du centre de recherche et d’étude du patrimoine, le CEREP-Musées de Sens, situé dans un bâtiment anciennement mairie et musée de Sens et une extension contemporaine.  

Exposé de la responsable de la conservation des musées, Monique de Cargouët, et circulation dans les rayonnages des dépôts de fouilles de l’État.

SENS article D. Robert (2)Le mobilier non inerte (métal, bois...) est conservé dans des armoires d’une salle équipée d’un  déshumidificateur.

C’est là qu’est entreposée une sculpture d’Épona réalisée en plaques en bronze rivetées sur bois, découverte dans un puits de Saint Valérien.

Elle sera visible lors de l’exposition "Épona, déesse gauloise, trésor du site de Saint Valérien" du 20 septembre 2014 au 5 janvier 2015.                                                                 

 

(Illustration : "Découvrez-les... Musées de SENS)   

 

                                                                

                                                                                                                

Ce bâtiment est équipé de salles pour les travaux de post-fouille, la recherche et les conférences, le CEREP-Musées de Sens étant renforcé d’un partenariat avec l’UMR de Dijon. C’est une structure unique du nord de la Bourgogne.

Le CEREP-Musées de Sens conserve encore une salle du musée du XIXe siècle, véritable cabinet de curiosités, et abrite la bibliothèque. Ouverte à tous depuis 2002, les après-midis et le samedi matin, elle dispose d’un très important fonds local et général en histoire, archéologie, beaux-arts et muséographie et d’un catalogue informatisé (www.bibliotheques-sens.fr).

 

Après-midi en extérieur à la découverte de la muraille d’Agendicum-Sens.

La muraille romaine est construite à la fin du IIIe siècle avec les matériaux des bâtiments publics démantelés ainsi que ceux des cimetières de la cité ouverte. Appuyée sur des assises en grand appareil dont les blocs présentent des trous de fixation et le négatif d’instruments de levage, l’élévation utilise l’opus vittatum (petit appareil régulier) et l’opus testaceum (briques), le liant étant du mortier de chaux.

Depuis les démolitions du XIXe siècle, il ne reste actuellement que 10 % de   l’enceinte et quatre tours.  

    SENS-D.-Robert--1-.jpg

La tour de la Brèche

                                                                                                                

                                                                                                                                 

En fin de journée, les musées de Sens (www.ville-sens.fr), dans l’ancien palais archiépiscopal jouxtant la cathédrale. Visite tant des bâtiments que du mobilier exposé,  de la préhistoire jusqu’à l’époque contemporaine.


 SENS-D.-Robert--3-.jpg

 Photographie  extraite du guide "Musées-Trésor de la cathédrale", 1997.

 

                                  

2014 est une importante année de commémoration pour Sens :

*le 850e anniversaire de la consécration de l’autel de la cathédrale Saint Étienne marqué par de nombreuses manifestations dont une exposition à l’Orangerie du jardin de l’archevêque, ‘Juste la première’ du 7 juin au 14 décembre 2014 et un colloque en octobre

*le bicentenaire de la naissance de Viollet-le-Duc qui, durant une décennie, a restauré le palais synodal au milieu du XIXe siècle, ‘Viollet-le-Duc, relectures d’un palais’ du 7 juin au 13 octobre 2014. 

Une dernière information : une exposition sur les Sénons est prévue en 2017.

Voir www.tourisme-sens.com 

 

 

 

Musées de Sens

Palais synodal et ancien archevêché

Conservateur : Madame Tersen


Dans la Salle souterraine 

 

 

SENS D. Robert (7)Diptyque en ivoire sur chêne, serti de lamelles en argent ; provenance inconnue et date incertaine (Antiquité tardive-Haut Moyen Âge ?). A servi de reliure au XIIIe siècle.

Panneau de gauche : le lever de la lune avec Diane-Séléné sur un char attelé de taureaux avançant sur la mer. Les compagnes de Diane ainsi que la déesse Vénus dans une coquille (en haut, à gauche) accompagnent la divinité qui répand la lumière sur le repos de la nuit.  

Panneau de droite : le lever du soleil avec Bacchus-Hélios sur un char attelé de centaures porté par la mer peuplée des bienveillantes néréides. C’est un hymne au vin lisible de haut en bas : les vendanges, le foulage, le transport en tonneaux, les bacchanales et le vase à vin.   (Cliché IB)

 

 

 

Dans les Caves de l’aile François Ier :

 SENS D. Robert                                  

 

Stèle funéraire du forgeron Bellicus, le guerrier, du IIe siècle.

Cette stèle, provenant de la muraille romaine, est documentée par Monsieur Létienne qui cherche une réponse à un détail insolite : http://agendicum.over-blog.com/

(Illustration : Carte postale)

 

 

 

 

 

Dans les Salles du Trésor, le deuxième de France après celui de Conques :

                                                                                 

 

SENS-D.-Robert--4-.jpgCoffret byzantin en ivoire du XIe ou XIIe s. composé de 24 panneaux sculptés illustrant l’histoire de David et celle de Joseph. Les panneaux étaient peints et dorés.

Des émaux limousins ont été ajoutés au XIIIe.

Cette sainte châsse serait l’ivoire le plus important venu d’Orient.

 

 

 

 

 

 

(Carte postale)

 


SENS-D.-Robert--5-.jpg

 

Les vêtements liturgiques de Thomas Becket, archevêque de Cantorbéry, qu’il a portés en exil à Sens de 1164 à 1165.

Soie, fils de couleur et d’or et lin.

De gauche à droite et de haut en bas : l’étole, le col, la chasuble sur l’aube, le manipule, les chaussures.

 

 

 

                                                                                                    (Carte postale)

 

 

 

                                                                                                          


La collection Marrey

Du mobilier (meubles et objets), des sculptures dont deux bronzes de Rodin, des tableaux du XVIe au XXe siècle appartiennent à cette importante donation, bien renseignée par la sympathique gardienne de la salle.

Dans cette collection :

 SENS-D.-Robert--6-.jpg

(Carte postale)


Pierre Brueghel le Jeune (1564-1638) a réalisé une copie d’une œuvre de son père dont une des nombreuses versions appartient à cette collection. Paysage flamand nommé "L’hiver, le piège à oiseaux" ou "Trébuchet", ce tableau établit un parallèle entre le danger qui menace les oiseaux sous la vieille porte, à droite et celui qui guette les hommes, occupés à patiner ou à jouer à la toupie ou au kolf. Les deux corbeaux du premier plan observent les déplacements et l’imminence du piège de la rupture. Le thème est lié à la destinée humaine et les circonstances politico-religieuses de la Flandre n’y sont pas étrangères.

 


Et pour finir, un peu de philosophie avec une majolique a istoriato du cabinet de curiosités :

    La naissance d’Adonis, assiette de Faenza (Italie, Émilie-Romagne) où de très nombreux ateliers innovent dans la production de ces faïences du XVIe siècle.

SENS-D.-Robert--8-.jpg

Dans la mythologie grecque, la fille du roi de Chypre, Smyrna-Myrrha, confrontée à la vengeance, connaît le désir incestueux.

Sauvée de la fureur de son père par les dieux qui la changent en arbre, la douleur de la métamorphose provoque des larmes de myrrhe, résine du balsamier. Adonis naît par une fente de l’arbre, soigné par les naïades, ici Aphrodite. Il sera partagé durant sa brève vie entre cette dernière, divinité d’en haut, des vivants et Perséphone, déesse d’en bas, des morts.

À l’arrière-plan, la topographie et l’architecture sont représentatives du Val du Lamone et des constructions des Manfredi.

 

                                                                                          Dominique ROBERT, SAT.                                                                        

 

 

 

Vous pouvez lire le compte-rendu de la première sortie à SENS sur ce blog, c'est <ici>.

Voir les albums-photos : 

SENS le 12 avril 2014

Le musée de Sens   

la Cathédrale de Sens                                                             

Partager cet article

Repost 0
Published by Dominique Robert, SAT
commenter cet article

commentaires

LENTIGNAC 06/05/2014 21:53


Bonjour à toutes et tous. un magnifique reportage sur Sens. Le Paac se débrouille vraiment tres bien , il faut continuer.

  • : Le blog du Paac.Archéologie
  • Le blog du Paac.Archéologie
  • : Les activités de l'association : voyages, visites de sites, de musées et d'expositions sur le thème de l'archéologie. Photos, comptes-rendus...
  • Contact

Recherche